• François Morin

N’y a t-il pas un risque à être trop lucide ?

Je suis étonné de voir tout ce qu’il faut savoir sur son projet. La lucidité implique une connaissance très poussée je trouve ! Ne risque-t-on pas d’apparaître trop calé pour quelqu’un qui vient se former ?


Achetez l’accès illimité au site pour poursuivre la lecture de cet article. Produitsdentretiens est la plus grosse somme produite sur les entretiens de motivation/personnalité dans l’enseignement supérieur. Vous aurez accès à des centaines d’articles, approfondis, sur toutes les questions et situations imaginables en entretien. Il vous manque des réponses ? Posez vos questions ! Produitsdentretiens s’enrichit sans cesse.


€30,00 accès illimité 1 an

Log in

Point important : ce serait un tort de penser que l’on vous recrute dans une formation juste parce que vous avez besoin d’être formé. Ca, c’est votre point de vue d’étudiant ayant besoin d’être formé. Mais du côté de l’établissement et donc du jury, l’approche n’est pas exactement la même : on recherche des personnes impliquées, qui vont s’investir dans la formation d’une part; d’autre part, on n’a rien contre des personnes qui font ressentir qu’elles sont un peu plus prêtes que ce à quoi on pourrait s’attendre : c’est l’assurance d’avoir des étudiants plus prêts que d’autres à aller sur le marché du travail. Le jury sait qu’avec des profils déjà avancés dans la formation, il prend moins de risque de placement. C’est une assurance.