• François Morin

Le projet professionnel selon votre niveau

Pourquoi ?

C’est marrant à quel point le projet professionnel est dans la bouche de tous les candidats, quel que soit le niveau de candidature. A quel point il glace la plupart d’entre vous. Arrêtons d’emblée la machine infernale, la machine à fantasmes, à légendes : le projet professionnel n’est pas une exigence absolue mais bien une exigence à géométrie variable. Traçons cette géométrie de manière simplifiée en nous calant sur les trois principales catégories de candidats. A vous de vous situer dans ces catégories ou entre ces catégories.

Comment ?

  1. Vous êtes à bac + 0 ou en prépa et postulez à une entrée au niveau bachelor

A ce niveau, que les choses soient claires, le projet n’est pas l’élément décisif. Le recrutement admet même une grande partie de candidats encore en décalage (projet professionnel, attitude extérieure, capacités de travail en équipe) avec le monde de l’entreprise… parce que 3 années au sein d’un programme permettent de transformer des étudiants et donc d’élever des personnes pressenties comme des potentiels le jour de l’entretien de sélection.

Mais il doit exister, même sous forme de bribes. Ces bribes peuvent prendre appui sur vos expériences de vie (associatives, passions, voyages, origines culturelles, engagements…)

Exemple : un candidat qui présente Sciences Po à bac + 0, qui a un intérêt fort pour le dessin (il dessine des bâtiments, des manèges de parc d’attraction, dessins qu’il apporte et montre au jury) et pour l’architecture (il montre un intérêt certain à l’architecture à travers ses voyages et l’histoire de Paris) ; il a par ailleurs un fort intérêt pour les jeux vidéo. Ce candidat avoue au jury hésiter entre deux pistes de projet : soit l’urbanisme, soit travailler dans une activité plus commerciale, celle de l’industrie de l’entertainment. Il montre qu’il est en cheminement.

Autre exemple : une candidate à l’ESSCA d’Angers qui dès l’âge de 12 ans concevait un journal de 4 pages qu’elle vendait dans son immeuble, en y ajoutant des goodies pour susciter l’intérêt ; créait une ligne de parfum à 14 ans qu’elle vendait toujours dans son immeuble. S’ajoute à cela une passion pour les énigmes et les quêtes, les chasses au trésor. Elle met en avant son intérêt, sa curiosité pour l’entrepreneuriat et l’intrapreneuriat.

Vous voyez donc qu’on attend ici des pistes appuyées sur des expériences de vie (centres d’intérêt, lectures, rencontres, voyages, activités associatives) et plus exceptionnellement des expériences professionnelles. Attention, ne forcez pas le trait sur le projet professionnel, à cet âge et avec si peu de recul, cela apparaîtrait factice, artificiel.

Retenez qu’à ce stade le jury attend des BRIBES appuyées par des EXPERIENCES DE VIE.

  1. Vous êtes bac + 2/3 et postulez à une entrée en master


Achetez l’accès illimité au site pour poursuivre la lecture de cet article. Produitsdentretiens est la plus grosse somme produite sur les entretiens de motivation/personnalité dans l’enseignement supérieur. Vous aurez accès à des centaines d’articles, approfondis, sur toutes les questions et situations imaginables en entretien. Il vous manque des réponses ? Posez vos questions ! Produitsdentretiens s’enrichit sans cesse.


€30,00 accès illimité 1 an

Log in