• François Morin

La question des qualités et des défauts

C’est la question classique des entretiens, LE monument. Tellement classique que je ne vous souhaite pas de l’avoir, tant elle préfigure un entretien pas très folichon, un peu ennuyeux. Car enfin, un jury un peu malin a les moyens de voir les qualités et défauts des candidats sans faire appel à cette question chiante, disons-le une fois pour toutes. Mais bon, comme partout, il y a des tradis et il y a des tradis de l’entretien, fans de la question des qualités et des défauts.

Pourquoi ?

  1. Elle est pratique. Je vous rappelle que le jury a peu de temps pour vous évaluer. Et donc voilà une question synthétique, qui va lui permettre d’accéder directement à ce que vous êtes.

  2. Elle est révélatrice. Certes de vos qualités et défauts, mais plus que ça, de votre clairvoyance. Pendant l’entretien le jury va identifier certaines de vos qualités et certains de vos défauts. Si vous énoncez les mêmes que ceux qu’il a identifiés, vous en sortirez renforcé parce que vous serez jugé clairvoyant sur votre identité et honnête au surplus.

Préambule

Très important. Essentiel même. Un entretien ne se réduit pas à l’expression de qualités et de défauts. Chez certains, on a l’impression que c’est LA question-phare. Au point où ces candidats pensent qu’il faut parler de leurs qualités et défauts, même quand on ne leur demande pas. Nombreux sont ceux qui commencent d’ailleurs dès l’introduction.

Retenez ceci : un jury doit déduire vos qualités et défauts des expériences que vous allez lui livrer. Vous n’avez pas à exprimer dans l’entretien spontanément vos qualités et défauts, sauf si le jury vous le demande.

Vous évoquez avec détail votre expérience de voyage seul autour de l’Amérique du Sud : le jury en déduit que vous êtes indépendant. Nul besoin de dire « j’ai compris que j’étais très indépendant ».

Vous expliquez votre stage très intéressant en cabinet de comptabilité : le jury en conclut que vous êtes rigoureux. Nul besoin d’ajouter « j’ai pu m’apercevoir que j’étais rigoureux ».

Tout l’entretien est une entreprise d’expression de vos expériences, professionnelles, personnelles, extra-scolaires, de vie pour que le jury en déduise subtilement vos qualités et défauts, vos traits de personnalité. Concentrez-vous sur l’expression la plus intéressante de vos expériences, de vos points-clés et qualités/défauts apparaîtront naturellement à l’esprit du jury. Eh oui, ce n’est pas parce que vous n’avez pas à les exprimer directement que vous ne devez pas être malin pour les suggérer indirectement au jury. Laisser le jury enquêter !

Les réactions du jury

Ses réactions silencieuses

Suite à l’énonciation de vos qualités et défauts, le jury va valider 2 points :

  1. Qu’ils sont fidèles à ce qu’il a pu observer depuis le début.

Si vous dites que vous êtes « pugnace » et que depuis le début de l’entretien le jury vous sent très en retrait, vous risquez de ne pas convaincre.

  1. Qu’ils sont fidèles à vos projets

Si vous dites que vous êtes « formaliste » et que vous avez un projet dans le design, vous ne convaincrez pas.

Ses réactions à haute voix

  1. « Ce n’est pas un vrai défaut, choisissez-en un autre ! »

  2. « Comme tout le monde ! » si vous choisissez un qualificatif trop banal.

Tout ce qu’il ne faut pas dire, le syndrome Miss Alsace


Achetez l’accès illimité au site pour poursuivre la lecture de cet article. Produitsdentretiens est la plus grosse somme produite sur les entretiens de motivation/personnalité dans l’enseignement supérieur. Vous aurez accès à des centaines d’articles, approfondis, sur toutes les questions et situations imaginables en entretien. Il vous manque des réponses ? Posez vos questions ! Produitsdentretiens s’enrichit sans cesse.


€30,00 accès illimité 1 an

Log in