• François Morin

L’humour en entretien

Pourquoi ce sujet ?

Faire de l’humour en entretien, quelle drôle d’idée ! Cela ne vous vient sans doute pas à l’esprit, spontanément. Vous trouvez même l’idée saugrenue. Pourtant, il se trouve que cela peut être un formidable outil. Il est en fait précieux.

  1. Le stade ultime de l’échange. Difficile de faire preuve d’humour dans un moment pareil, avec un tel enjeu ! Eh bien, justement, si vous êtes capable de faire de l’humour en entretien, c’est que vous dépassez cette « difficulté », que peu de candidats parviennent à dépasser. Beaucoup n’osent pas; la majorité ne trouve juste pas les moyens de faire de l’humour dans une situation pareille. Un candidat qui parvient à user d’humour a donc quelque chose de valeureux. Il a une forme de sérénité. C’est bien le stade ultime de l’échange, où l’on peut se permettre l’humour; on est très loin de l’interrogatoire.

  2. L’agilité. Vous savez que vous devez être agile dans l’entretien pour placer les points-clés majeurs de votre CV. Il faudra parfois faire des pirouettes pour vous connecter à ces points-clés. L’humour fait partie de ces pirouettes. Vous devrez parfois faire face à des situations difficiles en entretien, des questions tordues, des moments de faiblesse… bref, humour est une échappatoire intelligente.

  3. De l’esprit. Il faut de l’esprit pour faire de humour. In situ, qui plus est. L’humour demande une souplesse d’esprit, un bon maniement du verbe. Autant d’éléments qui renforcent le critère d’analyse. Un bon mot d’esprit peut valoir tous les sujets d’actualité du monde !

  4. La personne. L’humour vous fait sortir de votre condition de candidat. Vous devenez une personne. Or, n’oubliez pas que le jury veut vous faire sortir de cette condition de candidat et veut accéder à votre personne. L’humour a par ailleurs plutôt tendance à vous rendre sympathique. N’oubliez jamais qu’un jury évalue tout autant la personne que le dossier et qu’il recherche tout autant des candidats « sympas » que de bons candidats. Si vous péchez par trop de sérieux, pensez à introduire un zeste d’humour dans l’entretien, le jury sera tout de suite rassuré.

  5. Une force. L’humour est une force, « une déclaration de la supériorité de l’homme face à ce qui lui arrive » disait Romain Gary. Il y a dans l’humour une affirmation de soi, une marque de confiance en soi qui plaît au jury.

Comment ?


Achetez l’accès illimité au site pour poursuivre la lecture de cet article. Produitsdentretiens est la plus grosse somme produite sur les entretiens de motivation/personnalité dans l’enseignement supérieur. Vous aurez accès à des centaines d’articles, approfondis, sur toutes les questions et situations imaginables en entretien. Il vous manque des réponses ? Posez vos questions ! Produitsdentretiens s’enrichit sans cesse.


€30,00 accès illimité 1 an

Log in