• François Morin

Comment faire face aux questions déstabilisantes ?

RECEVOIR LA QUESTION

  1. Ne pas porter de jugement sur la pertinence de la question

Il y a mille et une façons pour le jury de connaître le candidat. Ne portez pas de jugement hâtif sur les questions du jury, elles n’adviennent jamais par hasard. Et ce qui peut vous paraître hors de propos, des questions saugrenues, sont presque toujours initiées par vous-même, sans que vous le sachiez. Mais vous devriez le savoir.

Exemple : à un candidat amorphe, ennuyeux on pourra demander “Monsieur, pouvez-vous nous faire rire ?”, “Avez-vous une blague pour nous ?”, “Racontez-nous quelque chose de drôle qui vous est arrivé.”, “Que faites-vous pour vous amuser ?”, “Qu’avez-vous fait de plus fou dans votre vie ?”

Exemple : à un candidat un peu trop propre sur lui, on demandera “Qu’avez-vous fait de plus fou dans votre vie ?”, “Racontez-nous la chose la plus immorale que vous ayez faite.”, “Surprenez-nous !”

Donc remisez tout de suite la rébellion, la consternation. Evitez les formules du type :


Achetez l’accès illimité au site pour poursuivre la lecture de cet article. Produitsdentretiens est la plus grosse somme produite sur les entretiens de motivation/personnalité dans l’enseignement supérieur. Vous aurez accès à des centaines d’articles, approfondis, sur toutes les questions et situations imaginables en entretien. Il vous manque des réponses ? Posez vos questions ! Produitsdentretiens s’enrichit sans cesse.


€30,00 accès illimité 1 an

Log in