• François Morin

Au secours, mon projet n’est pas légitime !

Pourquoi ?

Pas légitime signifie que vous avez bien un projet en tête mais que sa justification vous semble légère ; vous ne pensez pas être capable de le défendre devant le jury qui, lui, va donc le considérer comme inconsistant. Pas légitime car vous n’avez pas assez d’expériences, de stages, d’études qui montrent votre intérêt pour ce projet. Vous le savez, c’est problématique parce que tout projet doit avoir une légitimité, ne peut reposer sur rien, sur aucune base. Sinon le jury va vous prendre pour un amateur, pour un rigolo et pour quelqu’un qui ne prend pas au sérieux une question fondamentale pour une formation : les débouchés.

Avez-vous vraiment besoin d’une légitimité en béton ?

Attention la légitimité d’un projet est toute relative. Relative au niveau auquel vous postulez.

  1. Si vous êtes bachelier ou futur bachelier, le jury ne recherche pas de projet professionnel ficelé mais de premières pistes ; la légitimité demandée est donc très mince aussi. On n’attendra pas de vous des expériences solides. On est bien d’accord ?

  2. Si vous êtes en fin de premier cycle universitaire, l’exigence devient plus grande et les points de légitimité doivent être solides.

  3. Si vous êtes à bac+5, la légitimité de votre projet est un point fondamental de votre candidature et rien ne passera si cette légitimité n’est pas parfaite.

Donc si vous êtes dans le premier cas. Pas de panique ! Dans le deuxième, pas de panique mais il va falloir chercher quand même des points de légitimité solides. Dans le troisième, vous faites bien de paniquer !

La légitimité se construit

Pas étonnant que vous ne trouviez pas forcément les éléments de légitimité de votre projet :

  1. Vous vous posez sans doute la première fois cette question de la légitimité et n’avez pas conscience de tout ce que vous pouvez mobiliser.

  2. La légitimité peut être directe, immédiate ou au contraire indirecte, lointaine. Et ça, vous l’oubliez souvent ou ne le savez tout simplement pas. Certes, les stages et les études que vous avez faites sont des éléments de légitimité directs, francs, immédiats, brefs des signaux forts. Mais il y a une foultitude d’éléments de légitimité, plus légers, des signaux faibles : vos qualités, des lectures, des rencontres… Travaillés, ces éléments peuvent au final avoir du poids.

Au final, on trouve toujours un moyen de construire la légitimité d’un projet. Et si vous n’y parvenez pas tout à fait, n’hésitez pas à ajuster votre projet.

L’acquisition rapide de légitimité


Achetez l’accès illimité au site pour poursuivre la lecture de cet article. Produitsdentretiens est la plus grosse somme produite sur les entretiens de motivation/personnalité dans l’enseignement supérieur. Vous aurez accès à des centaines d’articles, approfondis, sur toutes les questions et situations imaginables en entretien. Il vous manque des réponses ? Posez vos questions ! Produitsdentretiens s’enrichit sans cesse.


€30,00 accès illimité 1 an

Log in